[Aller au menu]

Les établissements d'accueil

Le maintien à domicile d’une personne âgée n’est parfois plus possible en raison, notamment, de son isolement ou de son état de santé. L’accueil en établissement d’hébergement devient alors nécessaire. Les établissements peuvent être plus ou moins médicalisés, selon qu’ils ont vocation à accueillir des personnes âgées autonomes, en perte d’autonomie ou dépendantes. Les conditions d’accès et de prise en charge varient selon le type d’établissement (secteur public ou privé).

photo du béguinage

Les principales catégories d’établissements d’accueil

Les maisons de retraite

Il s’agit d’un hébergement collectif de personnes âgées offrant un ensemble de prestations comprenant à la fois le logement, les repas et les services spécifiques. Si l’établissement est public ou privé conventionné par le Conseil général, le prix de la journée est fixé par ce dernier. L’établissement est alors « habilité à l’aide sociale ». Dans certains cas, le Conseil général « habilite à l’aide sociale » seulement une partie des lits de l’établissement privé.

Les logements-foyers

Ils regroupent des logements autonomes assortis d’équipements et de services collectifs (restauration, blanchissage, salle de réunion, infirmerie, etc.) dont l’usage est facultatif. L’hébergement est à la charge des personnes âgées qui peuvent bénéficier de l’aide sociale et de l’allocation logement.

Les services de soins de longue durée

Ce sont des services hospitaliers qui accueillent, sur des critères médicaux, des personnes en perte d’autonomie et nécessitant une surveillance médicale constante.

Les établissements d’accueil sur Vernouillet

  • Photo de la Résidence Le Clos des Priés
  • Photo de la résidence Isatis

Résidence Le Clos des Priés (Arepa)
Maison de retraite
Directrice : Karinne Pierre
4, avenue du Clos-des-Vignes
Tél. : 01 39 71 68 58

Résidence Isatis
Maison de retraite et foyer logement (Le Béguinage)
Directeur : Amaury Le Gouic
28, rue Paul-Doumer
Tél. : 01 39 71 66 55

Pour les familles à la recherche d’une maison de retraite, le CCAS apporte une aide dans la constitution du dossier de prise en charge et oriente les familles dans leurs recherches.

Contre la maltraitance des personnes âgées

3977 est le numéro national (prix d’un appel local) pour la détection, la prise en charge et la prévention des situations de maltraitance envers les personnes âgées ou handicapées. La ligne est ouverte du lundi au vendredi, de 9 h à 19 h, pour les particuliers et les professionnels confrontés à une suspicion de maltraitance ou une maltraitance avérée.

Des psychologues écoutent, conseillent, orientent et transmettent les dossiers de maltraitance aux partenaires départementaux concernés, qui ont la responsabilité de prendre en charge et d’assurer le suivi de ces situations. En complément de la ligne téléphonique, le site internet www.solidaritevieillesse.org propose des informations pratiques pour particuliers et professionnels.