[Aller au menu]

Les nouveaux rythmes scolaires

visuel

Le décret sur les nouveaux rythmes scolaires impose une semaine de vingt-quatre heures d’enseignement réparties sur quatre jours et demi, une pause méridienne d’une heure et demie minimum et la création des Temps d'activités périscolaires (TAP) dans le cadre d’un projet éducatif territorial élaboré par la commune.

Une vaste concertation locale

Afin de mener à bien cette réforme, la Ville a mené de mars 2013 à juin 2014 une vaste concertation auprès de l'ensemble de la communauté éducative (enseignants, directeurs d’école, parents d’élèves), du personnel municipal (animateurs et directeurs des accueils de loisirs, agents d’entretien, agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles) et des associations. Par ce biais, elle a tenu à tracer, sur la base des réponses obtenues, les grandes orientations du projet éducatif territorial.

Une nouvelle organisation de la semaine

En concertation avec le comité de suivi de la réforme, la Ville a choisi de répartir les TAP sur deux jours dans la semaine scolaire, pour une durée d'une heure et demie. Une plage horaire suffisamment longue pour organiser des activités en dehors de l'école, dans des structures adaptées. Pour compenser cette réduction du temps d'enseignement, les écoliers auront désormais classe le mercredi matin.

Consulter l'organisation de la semaine par école :

Clos-des-Vignes
Les Tilleuls
Tom Pouce, Fratellini, Marsinval
Tom Pouce, Fratellini, Marsinval
Les Tilleuls
Clos-des-Vignes

Un coût significatif porté par la Ville

Malgré une aide financière de l'État aux communes, le fonds d'amorçage reste largement insuffisant pour les soutenir. À Vernouillet, le coût d'application de la réforme s'élève à 335 000 €, soit près de 335 € par enfant. Ce montant comprend le coût des des activités proposées dans le cadre des TAP, mais aussi les frais d'encadrement, le transport et la gestion des structures, qui participent à la qualité du programme pédagogique. Toutefois les subventions cumulées de l'État et des Caisses d'allocations familiales ne dépasseront pas 100 € par élève. 

Afin de garantir l'accès aux TAP pour tous les élèves, la Ville prendra à sa charge le différentiel. Les TAP sont ainsi proposés gratuitement aux familles.

Un dispositif d'évaluation

Le projet éducatif territorial est prévu pour une durée de trois ans. Sa mise en oeuvre fera cependant l'objet d'un suivi dès la première année, en concertation avec les différentes parties prenantes et des améliorations pourront lui être apportées, le cas échéant, au cours de l'année.